mais les dimanches sont différents avec toi   voilà deux dimanches qu’à 16h30 nous allons vérifier la queue devant le musée maillol   si longue qu’elle interdit d’y prendre place   occupés à sexuer notre relation   ou à écrire manger lire siester regarder la tvision    nous nous sommes bien levés trop tard   nous roulons vers la librairie la hune en scooter acheter des livres   j’achète des livres comme tu achètes des pulls   la nef des fous de brant la semaine dernière   sur ma liste depuis longtemps   et de nietzsche ainsi parlait zarathoustra dont il est difficile de trouver une édition qui me satisfasse   depuis que je travaille et que mon mode de transport ne nécessite plus la réduction du format   je rechigne à acheter des livres de poche   plus qu’une très mince bibliophilie   c’est le goût d’une belle édition   l’épaisseur du papier   la qualité d’impression   la robustesse de la reliure sobre   la rigueur de l’édition scientifique   pas celui des enluminures qui se mettent sur le chemin du livre   et me laissent indifférent   il m’arrive de faire relier des livres   dont je déplorerais qu’ils fussent abîmés   et sais qu’ils vont me suivre jusqu’à la mort   comme quelque chose noir   qui justifie bien que j’aie lu tous ces livres de roubaud

 

si en passant devant le musée j’ai pensé continuer vers la hune   c’était pour y trouver la mouette de tchekhof   adapté par miller claude dans la petite lili   qu’avec ta sœur élode nous sommes allés voir hier au cinéma pathé clichy   pourquoi cette deuxième partie   pourquoi défraîchir le propos et rétrécir la lecture des personnages   il faut que je découvre les libertés qu’a pris le film sur la pièce que je n’ai pas lue    j’ai alors choisi l’édition d’elsa triolet en pléiade   folio je peux plus   ces petites tranches blanches déclenchent l’angoisse de rendre une dissert   et j’ai passé l’âge de faire le ménage à 2h du matin   buvant et fumant des excitants conditionnés en paquets souples   tant qu’on y était   faisant péter le cashmere du bouquin   j’ai craqué pour un accessoire comme On dit dans la mode   henri miller grandeur nature par brassaï   habille immédiatement son homme

 

le verdier d’europe est un oiseau granivore à gros bec, au plumage vert jaune olive, et à la queue fourchue   de la famille des passériformes fringillidés   i.e. les passereaux pinsons   et cela te concerne par la racine   son nom savant est   le chloris chloris   ou   le carduelis chloris   il fréquente surtout les parcs, les jardins, les lisières des forêts buisson   les lieux à la végétation dispersée   ,   et se nourrit de graines dans les mangeoires   on le reconnaît à ses tâches jaunes sur les ailes, le croupion, et la base de la queue   sa taille 14,5 cm   carduelis chloris   probablement du nom d’une des résidences du bon roi Arthur

 

après la hune il était trop facile de traverser la rue   tu as pris un chocolat spécial flore   et moi un cocktail flore   de coulis de fruits rouges grand marnier cognac champagne   plutôt dégueulasse   le champagne c’est à cours de kro   je préfère la mousse aux bulles   pendant que nous déballions nos bouquins des plastiques tu as disparu le cendard aux armes du café pour me l’offrir   tu as sorti du théâtre de pirandello   l’amie de leurs femmes   et un livre d’entretiens avec françoise dolto   parler juste aux enfants   après nous avons bu nos trucs   t’as renversé ton verre d’eau   nous avons payé   nous sommes partis   et revenus chez moi

 

il n’y a pas deux semaines   la grande chaleur de l’été finissait de faire cinq fois plus de vieux sur-morts   14 802   que le 911wtc   2 981

 

peint par botticelli en 1481 le printemps représente   à droite   une métamorphose d’ovide   chloris enlevée par zéphyr se transformutationne en flore pour devenir le symbole de la fertilité   chaque dimanche à tes côtés   le renouveau du printemps   au temps qu’arbres florissent