reprise de notes moleskine   sur les dernières élections présidentielles – 2002 –   dans un scrutin sans enjeu   puisque les médias prédisaient un second tour d’opposition politique modérée   excluant comme d’habitude les extrêmes   les électeurs ont enfin voté pour   non pas contre   suivant leur élan primaire    la raison collective joua moins que le cœur singulier   les instituts de clairvoyance disant la seconde aventure de jacques chirac et de lionel jospin   libérèrent la voix de chacun dans le secret de l’urne   on en a oublia les contraintes du suffrage majoritaire uninominal à deux tours   on oublia les contraintes d’une politique démocratique

 
présidentielles 2002 (coût 220 millions d’euros)
 
premier tour, 21 avril 2002
inscrits   41 194 689    
votants   29 495 733    
suffrages exprimés   28 498 471    
abstention, blanc, nul   30,82% exprimés inscrits
M. Jacques Chirac rpr 5 665 855 19,88% 13,75%
M. Jean-Marie Le Pen fn 4 804 713 16,86% 11,66%
M. Lionel Jospin ps 4 610 113 16,18% 11,19%
M. François Bayrou udf 1 949 170 6,84% 4,73%
Mme Arlette Laguiller lo 1 630 045 5,72% 3,96%
M. Jean-Pierre Chevènement mdc 1 518 528 5,33% 3,69%
M. Noël Mamère verts 1 495 724 5,25% 3,63%
M. Olivier Besancenot lcr 1 210 562 4,25% 2,94%
M. Jean Saint-Josse cpnt 1 204 689 4,23% 2,92%
M. Alain Madelin dl 1 113 484 3,91% 2,70%
M. Robert Hue pc 960 480 3,37% 2,33%
M. Bruno Mégret * mnr 667 026 2,34% 1,62%
Mme Christiane Taubira prg 660 447 2,32% 1,60%
Mme Corinne Lepage cap 21 535 837 1,88% 1,30%
Mme Christine Boutin frs 339 112 1,19% 0,82%
M. Daniel Gluckstein pdt 132 686 0,47% 0,32%
* comptes rejetés
(source journal officiel du 25 avril 2002, p. 7369)
 
second tour, 5 mai 2002
inscrits   41 191 169    
votants   32 832 295    
suffrages exprimés   31 062 988    
abstention, blanc, nul   24,59% exprimés inscrits
M. Jacques Chirac rpr 25 537 956 82,21% 62,00%
M. Jean-Marie Le Pen fn 5 525 032 17,79% 13,41%
(source journal officiel du 10 mai 2002, p. 9084)
 
 
présidentielles 1995 (coût 133,5 millions d’euros)
 
premier tour, 23 avril 1995
inscrits   39 992 912    
votants   31 345 794    
suffrages exprimés   30 462 633    
abstention, blanc, nul   23,83% exprimés inscrits
M. Lionel Jospin ps 7 097 786 23,30% 17,75%
M. Jacques Chirac rpr 6 348 375 20,84% 15,87%
M. Edouard Balladur udf 5 658 796 18,58% 14,15%
M. Jean-Marie Le Pen fn 4 570 838 15,00% 11,43%
M. Robert Hue pc 2 632 460 8,64% 6,58%
Mme Arlette Laguiller lo 1 615 552 5,30% 4,04%
M. Philippe de Villiers mpf 1 443 186 4,74% 3,61%
Mme Dominique Voynet verts 1 010 681 3,32% 2,53%
M. Jacques Cheminade s&p 84 959 0,28% 0,21%
(source journal officiel du 27 avril 1995, p. 6503)
 
second tour, 7 mai 1995
inscrits   39 976 644    
votants   31 845 819    
suffrages exprimés   29 943 671    
abstention, blanc, nul   25,10% exprimés inscrits
M. Jacques Chirac rpr 15 763 027 52,64% 39,43%
M. Lionel Jospin ps 14 180 644 47,36% 35,47%
(source journal officiel du 14 mai 1995, p. 8149)
 
 

en valeur relative aux inscrits   l’extrême droite ne recueille pas plus de voix en 2002 que lors de l’élection de 1995    — une différence de 0,13% pour être exact —   mais   le plus grand nombre de candidats    lui ouvre le second tour   on reprocha aux candidats d’avoir été candidats   de n’avoir pas joué le jeu fourbe et trompé des alliances politiques   d’avoir été peu systémiques et calculateurs   le jour où chacun fut franc & honnête   — les candidats individuels, sans programme, débattant sécurité — les électeurs divisés —    il fut reproché aux électeurs d’être irresponsables   et de porter l’extrême droite au second tour   de la faire porter   mais ce n’est qu’une contingence   c’est la promptitude de chacun à battre sa croupe   que je trouve importante   et qu’on ne vît pas que là s’exprimait la démocratie   en ces résultats éclatés   qu’elle s’exprime davantage dans le non que le oui   que ce non est une poudre d’humanité que le oui ne peut révéler   le taux d’abstention seul n’explique pas non plus les résultats   et puisque le vote blanc ne compte pas mieux qu’abstenu les votes s’éparpillent   de contestation

 

j’ai noté les phases du deuil  (1) déni  (2) colère (3) tristesse (4) consolation (5) acceptation

 

et « les états unis sont redevenus l’europe . 911wtc marque leur maturité et le début de leur vieillissement . l’amérique est maintenant un vieux continent , sans totem et avec tabou. »

 

on se lave trop   comme s’il y avait une souillure à nettoyer   je veux sentir la crasse s’installer un peu   la nuit ne pas me lâcher   et ton corps contre le mien   ta nudité chaude sous mes aisselles   les journées sans douche sont plus chaleureuses et moins rapides   la quiétude n’a pas été vidée par le siphon   la force est plus tranquille moins souciée de l’angoisse de la production   les mots restent présents   n’ont pas été ébouillantés ou essuyés ou rincés avec le savon qui les eût nettoyés   et puis j’ai l’impression de fuir de m’échapper de quelque chose de honteux et de commettre une mince ignominie   cela ne se fait pas d’aller travailler sans la douche   et cela   seul   le justifie pourtant   ce matin pas comme hier je me suis lavé   sous la douche   mais n’ai changé ni chaussettes ni caleçon